Voile à Carnac

Vendredi après-midi, les membres du jumelage ont profité d’un après-midi destiné à la voile sous un beau soleil.

S’i n’ a pas toujours été facile de dompter le bateau, la séance s’est passée dans une très bonne ambiance. Certains ont même pu prendre quelques coups de soleil.

Heureusement, le soir, le programme était libre et chacun a pu se reposer un peu dans les familles, à l’hôtel ou au camping. C’était important car, le lendemain, chacun devait mettre la main à la pâte pour préparer la fête de la bière qui devait se tenir à la salle omnisports. Pas moins de 400 convives y sont attendus.

Facebooktwitter

Pot d’accueil en mairie

Le traditionnel pot d’accueil en mairie du jumelage Illertissen s’est tenu le vendredi matin. Les musiciens nous ont, sur la place Christian Bonnet, offert une aubade. Ils venaient juste de sortir de l’école St Michel (voir ici l’article concernant ce moment de la Stadtkapelle : Musique dans l’école ).

Après le discours d’accueil d’Olivier Lepick, Jürgen Eisen, maire d’Illertissen a pris la parole à son tour, suivi d’Helga qui traduisit son allocution pour les non germanophones. Pour l’occasion et pour concrétiser l’élargissement du jumelage aux deux villes voisines, Chantal le Pliouff-Le Bihan, maire de Plouharnel et Yves Normand, maire de la Trinité sur Mer,  étaient présents.

Vint ensuite l’échange de cadeaux  : tout pour un repos bien mérité pour Olivier Lepick (transats et caisse de bière !) et sculptures, produits locaux, livre et CD pour les membres du jumelage allemand.

La rencontre a pris fin autour d’un verre et gâteaux breton où chacun a pu discuter, donner des nouvelles ou parler des semaines bretonnes et bavaroises passées et  à venir.

Facebooktwitter

Musique dans l’école

Les élèves de l’école Saint Michel ont accueilli, vendredi matin, les musiciens de la Stadtkapelle. Après une écoute studieuse, les enfants ont entamé une ribambelle, entraînés par certains des musiciens eux-même.
Un très bon moment pour commencer la nouvelle année scolaire !

Facebooktwitter

Visite de Quimper et Locronan

Jeudi était consacré à une visite sur toute la journée. Celle-ci a commencé par la visite de Locmaria, à l’origine de la naissance de Quimper, de l’église Notre Dame d’architecture romane bretonne et du jardin du prieuré avec son exposition de peinture.

Un petit tour, ensuite, du côté de la faïencerie Henriot a permis de découvrir -ou redécouvrir- le style très typé de de la  biscuiterie   bretonne produite depuis 1708 dans ce quartier historique de Locmaria, près du centre-ville de Quimper

La visite s’est poursuivie par la découverte des vieux quartiers de Quimper avec un guide qui a régalé chacun, en allemand, des légendes du roi Gradlon, monarque d’Armorique et de Cornouaille qui aurait vécu entre le IVème et le Vème siècle et de sa fille Dahut qui, elle, fut à l’origine de la disparition de la ville d’Ys.

Un peu de temps libre a permis a chacun de flâner dans les rues de la Boucherie ou encore la Place au Beurre. A midi, chacun a choisi, selon son appétit, pique-nique ou crêperie.

La visite de Locronan a été marquée par une grosse averse pendant laquelle chacun a dû sortir parapluie ou imperméable. Pour autant, le guide n’a pas interrompu ses explications sur la cathédrale de Saint Corentin et l’historique de la ville. La journée s’est terminée par un dernier temps libre pour visiter les ruelles et faire quelques achats.

Facebooktwitter

Repas bavarois et danses à la résidence autonomie

Deux cuisiniers allemands sont venus préparer un repas spécial à la résidence autonomie afin de faire participer nos aînés à la semaine bavaroise .
Au menu  :
– Charcuterie bavaroise
– Rôti de porc façon illertissen, choucroute, pâtes (les Späzle !)
– Fromage
– Gâteau bavarois aux pommes : Apfelstrudel
Servi avec de la bière de Bavière.

A la fin du repas, Helga, présidente du Comité à Illertissen a offert a chaque convive un gâteau en pain d’épice ( Lebkuchen) en forme de coeur.

Après une petite pause, le temps d’une petite sieste, tout le monde a pu retrouver les musiciens de la Stadtkapelle et les danseurs de Mein Mor Ha Lan e Bro Karnag. Les premiers nous ont offert un concert, suivis des seconds pour une initiation à la danse bretonne. Après quelques hésitations, les jeunes musiciens sont entrés dans la ronde pour un joli moment convivial.

Facebooktwitter

Marché du mercredi

Le marché du mercredi s’est déroulé sur le même modèle que celui du dimanche. Même si, ce jour-là, il y a moins de commerçants non sédentaires, l’ambiance était au rendez-vous.

Facebooktwitter

Visite à l’île de Groix

Mardi, les membres du jumelage sont partis pour la journée à Groix. Le temps magnifique leur a permis, pour ceux qui le désiraient, de se baigner ou de se dorer sur la plage.
Pause rafraîchissement, pique-nique et balade étaient aussi au programme.
Fourbus, tous ont repris ensuite le chemin du bateau puis du car pour un repos bienvenu dans les familles.

 

Facebooktwitter

lundi : marché à Auray

Départ pour le marché d’Auray

On pourrait écrire une ritournelle avec l’emploi du temps de nos amis allemands :
 » Dimanche, marché,
Lundi, marché,
Mercredi, marché... »
Mais, cette fois-ci, c’est en visiteurs qu’ils sont allés au marché d’Auray lundi matin.  Celui-ci est l’un des plus anciens et des plus grands du Morbihan et continue encore à s’étendre avec la venue de nouveaux commerçants non sédentaires. On y trouve de nombreux produits locaux sur des étals particulièrement soignés. De plus, dans l’affectation des emplacements, la municipalité fait en sorte de créer la diversité en mettant, cote à cote, des articles différents.
Nul doute, donc, que nos amis aient trouvé de quoi satisfaire leurs envie de dépenses mais aussi de gourmandise puisque chacun a pu manger sur le marché lui-même.

Petit tour près de la rivière d’Auray
Facebooktwitter

Semaine bavaroise : le marché du dimanche

Dès le lendemain de leur arrivée, nos amis allemands ont participé au marché de Carnac. Installés très tôt sur la place nouvellement nommée « Christian Bonnet », ils nous proposaient à la vente Schupfnudeln, bières, fromages et souvenir d’Allemagne.

A 10h, la Stadtkapelle quittait la place Illertissen pour se rendre, en rythme, au marché. Sur place, les visiteurs ont pu écouter plusieurs morceaux de musique traditionnelle par l’orchestre à vent.

Les tables et bancs installés sous l’ombre des arbres étaient une invitation à déguster une bière ou prendre le repas bavarois sur place. C’est ce qu’on fait nos amis musiciens, bien entendu.

Facebooktwitter

Echanges franco-allemands entre Carnac et Illertissen